Pourquoi lancer une campagne Google AdWords ?

Par myprojet-fr | Le 13/04/2015 | Commentaires (0)

Aujourd’hui, vous vous sentez peut-être d’humeur à faire des vers cornéliens. « Ô rage, ô désespoir, ô trafics ennemis ! » Admettons que ce n’est pas très brillant, mais pendant que les puristes s’en iront quérir un roi perdu, nous, nous allons essayer de vous expliquer à quoi sert une campagne de référencement payant et dans quelle mesure Google AdWords peut vous sauver d’une tragédie classique. Et mieux, puisque nos conseillers sont parfois de vrais héros cornéliens, ils réussiront à vous exposer tous les aspects d’une campagne AdWords !

Aujourd’hui, vous vous sentez peut-être d’humeur à faire des vers cornéliens. « Ô rage, ô désespoir, ô trafics ennemis ! » Admettons que ce n’est pas très brillant, mais pendant que les puristes s’en iront quérir un roi perdu, nous, nous allons essayer de vous expliquer à quoi sert une campagne de référencement payant et dans quelle mesure Google AdWords peut vous sauver d’une tragédie classique. Et mieux, puisque nos conseillers sont parfois de vrais héros cornéliens, ils réussiront à vous exposer tous les aspects d’une campagne AdWords !

 

(Si, si, on y croit…)

 

Qu’est-ce qu’une campagne Google AdWords pour un site e-commerce ?

Puisque l’ambiance est studieuse – ou pas – commençons par un petit cours d’anglais pour ceux qui n’auraient pas suivi. Ad, outre Manche, résulte de la contraction de advertisement (« publicité ») et désigne tout bêtement une « petite publicité », c’est-à-dire une petite annonce. Le mot word, lui, vous le savez… c’est le « mot ». Le terme adword n’a pas de traduction en français mais seulement une définition un peu floue : une adword, c’est une petite annonce associée à un mot. Autant dire que ce néologisme googlesque ne peut à l’heure actuelle se comprendre que dans un contexte de navigation web, de recherche internet et de référencement.

 

Google AdWords appliqué à une recherche sur Google.

Le principe de Google AdWords est simple : l’outil associe une annonce donnée avec un ou plusieurs mots-clés de recherche, de façon à ce que le moteur de recherche affiche cette annonce en tête des résultats d’une recherche portant sur les mots-clés en question. Par exemple, un site e-commerce de vente de vêtements homme qui lance une campagne AdWords associant ses annonces aux mots-clés [vêtement homme] et [mode homme] verra son site apparaître au tout début des résultats pour une recherche correspondant à ces termes sur Google.

 

Google AdWords, ce n’est pas de la magie : c’est de la technologie. Technologie payante, qui plus est. En effet, si le bénéfice en termes de référencement peut être plus que satisfaisant, il peut parfois coûter plus cher qu’il ne rapporte. Le concept de la facturation des annonces sur Google AdWords est relativement sécurisant pour les e-commerçants et facile à comprendre. La prestation d’affichage n’est pas payante, mais c’est le trafic généré qui vous est facturé. Il faut entendre par là que Google AdWords vous propose dans un premier temps de déterminer un budget quotidien qui constitue une sorte de cagnotte de laquelle est décomptée une somme à chaque visite que vous rapporte le service. En d’autres termes : vous ne payez pas GoogleAdWords tant que vos annonces ne génèrent pas de trafic.

 

Nous vous avons déjà exposé les besoins de tout site e-commerce en matière de trafic pour générer des ventes et, de fil en aiguille, du profit. Le référencement est donc une nécessité pour toute activité susceptible de dégager des bénéfices via Internet. Pour un site marchand qui débute, payer sa visibilité via une campagne AdWords est un moyen très judicieux de s’assurer une base solide en volumes de visites qui laisse le temps de travailler son référencement naturel. Toutefois, Google AdWords reste à ne pas utiliser totalement au hasard…

 

Comment établir une campagne AdWords en e-commerce ?

Tout d’abord, il est nécessaire de définir un budget qui constituera très certainement un pôle de dépenses destiné à Google AdWords pour votre site e-commerce. Afin de prendre les bonnes décisions, mieux vaut prendre le temps de rechercher les meilleurs mots-clés et les meilleurs tarifs proposés par le générateur de mots-clés ; l’outil AdWords intègre un générateur qui vous permet de trouver quels mots ou expressions sont les plus recherchés par les internautes qui représentent votre cible (déterminée sur des critères tels que la géolocalisation, la langue parlée ou encore le type d’appareil utilisé pour se connecter à Internet).

 

Google AdWords vous donne les volumes de recherches par mois ainsi qu’une estimation du CPC (Coût Par Clic) pour chaque mot-clé. C’est en fonction de votre choix de mots-clés, de leurs volumes de recherches et de leurs CPC que vous pourrez définir votre budget. A noter que plus une expression est recherchée, plus vos chances d’être visité et d’augmenter votre taux de transformation sont grandes, mais son CPC risque d’être plus élevé que d’autres expressions moins recherchées…

 

Le lancement d’une campagne de référencement payant implique la rédaction des annonces qui seront diffusées par Google AdWords. Pensez donc à prendre quelques précautions, car payer pour être visible n’assure pas que les internautes qui visiteront votre site e-commerce achèteront chez vous. Quelques essentiels :

 

  • Veillez à la cohérence entre votre annonce et la page de votre site vers laquelle elle redirige.
  • Assurez-vous que l’internaute trouvera sur votre site e-commerce ce que votre adword lui a laissé entendre qu’il trouverait.
  • Prêtez attention aux expressions que vous soumettez à Google AdWords ; une erreur de frappe peut faire basculer votre campagne de référencement payant.
  • Essayez de capter l’attention de l’internaute dans la rédaction même de votre annonce (en y replaçant le mot-clé, par exemple).
  • Ne vous reposez pas uniquement sur le référencement payant, celui-ci ne concentre que 30% des clics en première page des résultats sur Google…

Exemple de rédaction d'une annonce.

 

Et comme Google est gentil, il vous conseille ici. Sur ce, notre article semble achevé. Allez, nous ne vous haïssons point, chers lecteurs.

Ajouter un commentaire